De nombreuses expressions que l’on utilise couramment sont en fait des anglicismes, car elles ont été calquées mot à mot de l’anglais. En voici quelques-unes pour lesquelles nous vous proposons un équivalent plus approprié.

Le chat est sorti du sac

Calque de l’expression let the cat out of the bag. Vous pouvez utiliser à la place le secret est découvert, le secret s’est ébruité, on a vendu la mèche ou on a découvert le pot aux roses (et non le poteau rose!).

Faire face à la musique

Calque de l’expression to face the music.  Nul besoin d’avoir recourt à ce calque, puisque de nombreuses expressions encore plus colorées peuvent le remplacer, comme prendre le taureau par les cornes, braver la tempête ou affronter l’orage. Vous pouvez aussi utiliser affronter la situation, tout simplement.

Frapper un nœud 

Calque de l’expression to hit a wall. Privilégiez plutôt se heurter à un obstacle ou avoir un problème.

Prendre une chance

Calque de l’expression to take a chance. Écrivez plutôt courir le risque ou tenter sa chance.

Au bout de la ligne

Calque de l’expression at the end of the line. En bon français, on doit dire au bout du compte, en fin de compte ou tout compte fait.

Être dans l’eau bouillante ou dans l’eau chaude

Calque de l’expression to be in hot water. Encore ici, plusieurs options s’offrent à vous pour décrire cette situation: être dans de beaux draps, être dans le pétrin, avoir des ennuis, se trouver dans l’embarras ou être en mauvaise posture. À vous de choisir!

Comme vous pouvez le constater, il y a une nette différence entre adaptation et traduction! Assurez-vous que votre traducteur puisse repérer ces pièges de la langue.

Sources : Antidote, Banque de dépannage linguistique, Le français au micro, Portail linguistique du Canada.